Conseils/Blog/Instagram

Mes conseils et mes réponses à vos questions sur l’auto-entrepreneuriat

8 mars 2019

En suite à l’article précédent : Les clés pour réussir ce que l’on souhaite entreprendre

  • Comment as-tu réussi à travailler rapidement en sortant d’école/de formation ?

J’ai commencé à travailler (en tournage) au bout de 4 mois d’école, donc très rapidement car j’étais encore en formation. Comment ? Un coup de chance, un contact par le biais d’un ami. J’ai maquillé pour une des vidéos d’un humoriste du net (MisterV), le tournage sur trois jours s’étant très bien passé, ayant fait beaucoup de rencontres (chargé de productions, acteurs, réalisateurs etc…) on m’a rappelé et proposé de faire d’autres vidéos et une émission. C’était la même production, une fois entré en contact avec une production, si tout se passe bien vous êtes dans leurs base de données et à partir de là ce n’est que du bonus. Dés lors, on vous téléphone quand on a besoin de vous. On réussit dans notre domaine grâce aux CONTACTS, à notre professionnalisme et à notre motivation. Ce sont pour moi, les trois grands points primordiaux.

  • Comment as-tu réussi à te faire un réseau professionnel ?

Je ne connaissais personne quand je suis venue m’installer à Paris il y a 3 ans et demi (ni famille, ni amis). Aujourd’hui j’ai la chance d’être bien entouré et d’avoir créé un bon réseau.

La chance, ce sera LE contact au BON moment qui pourra être l’élément déclencheur, comme pour moi (ce que je vous ai précédement raconté) c’est bête mais la chance n’est pas qu’un hasard on peut la provoquer, donnez-vous les moyens de rencontrer. Comment rencontrer des gens ? Osez aller vers tout le monde est entamé une discussion, plus facile à dire qu’à faire. Un exemple, quand je rencontre une nouvelle équipe je me présente à chaque personne, je prends 5 minutes pour discuter avec tout le monde (ingénieurs son, chargés de prod, acteurs, coiffeurs, stylistes, réalisateurs, stagiaires…) pour m’intéresser à leur travail mais aussi sympathiser, on se souviendra de vous, on vous recommandera et c’est tellement intéressant d’apprendre de chaque corps de métier.

Les réseaux, je ne peux pas revenir 50 fois sur le sujet mais c’est la PREMIERE chose à faire quand on est AE, surtout dans le monde artistique et service à la personne. Je vous renvoie sur un article que j’avais déjà écrit Gérer son image et sa communication sur Instagram

Créer un facebook ou une page facebook PRO, je trouve régulièrement du travail grâce à facebook. J’ai passé mon facebook perso en pro, j’ai supprimé toutes mes photos et je ne publie qu’un contenu professionnel. Pourquoi ? J’ai Snapchat pour ma vie personnelle et Instagram pour mes photos. SURTOUT, attention à votre image sur facebook et autres réseaux personnel public, un recruteur regardera systématiquement vos réseaux avant de vous embaucher à 80% je dirais. Pour exemple, lors de mon dernier rendez-vous cette année, nous avons regardé mon blog en direct lors de l’entretien. 

Faire vos carte de visite, c’est impératif et primordial, c’est rapide sur Vistaprintmes conseils pour votre carte de visite : soyez clair, ne surchargez pas d’informations inutiles et faites une carte qui vous ressemble. Personnellement j’aime les choses épurées, un autre bon conseil… Ne soyez pas cheap et déjà vue, évitez les cartes rose fuchsia à paillettes, on tombe malheureusement très vite dans le cliché. Ce n’est que mon avis personnel.

 Créer son logo, c’est aussi l’une des premières choses à faire. C’est professionnel et c’est votre identification. Réfléchissez bien car il est préférable de garder le même et d’éviter de changer tous les quatre matins. Le mien ? Mes initiales, simplement, noir sur blanc en effet miroir entouré d’un carré noir. Restez sobre, mon conseil est de ne pas non plus tomber dans le cliché comme précédemment cité (un pinceau pour une maquilleuse, un ciseau pour une coiffeuse, un cintre pour une styliste…) vue et revue, mon humble avis.

Créer son site, je trouve qu’avoir un site est très important et très professionnel, ne serait-ce que pour le référencement (kézako?) je m’explique, quand on tape votre nom sur google ou tout simplement maquilleuse, si vous êtes bien référencé vous apparaissez dans les premiers. Si vous tapez mon nom et prénom sur Google vous trouverez mon blog, mon facebook et mes vidéos. J’ai été honoré et fière d’avoir mon plus gros contrat de maquilleuse quand on m’a contacté et trouvé sur internet grâce à mon blog. Il fait partie intégrante de ma vie professionnelle de maquilleuse, il est très lié et je rencontre énormément de monde grâce à mon blog (soirées presse, journalistes, chroniqueurs etc…). J’ai créé une catégorie MAKEUP ARTIST, un peu comme mon CV en ligne avec mes vidéos et quelques photos. Il n’est pas très alimenté car je fais principalement de la télé, je n’ai donc pas de photos à poster. Je vous laisse regarder si vous en voulez un exemple Marine Sicard MAKEUP ARTIST ;Vous pouvez donc créer votre site en incluant votre book (pour les artistes) photos, vidéos, contact, références, expériences… Il existe des sites gratuits ou payants si vous voulez votre propre nom de domaine comme moi (marinesicard.fr). Voici un de mes premiers articles où j’explique brièvement le fonctionnement d’un site Faire un site

Faire un CV papier on peut encore vous demander un CV papier, prenez les devants et créer un BEAU CV qui sortira du lot ! Si vous n’êtes pas très doué en graphisme, il existe pleins de site de cv prédéfini pour quelques euros. C’est très important de se donner toutes ses chances. Voici mon ancien et premier CV (non mis à jour) de maquilleuse, pour que vous puissiez avoir une idée.

Créer son carnet d’adresses, tout bête mais on y pense pas souvent, soyez organisé et enregistrez les numéros et adresses mails de vos clients et collaborateurs. Un petit mail en début d’année (ok c’est des formalités) mais ça fait toujours plaisir et souvent il en résulte une conversation qui amène sur un projet. Soyez présent et disponible, on ne doit pas vous oublier.

Le professionnalisme, ça aussi c’est bête mais je me suis laissé surprendre par certains comportements dans le milieu professionnel… Je suis une personne intransigeante avec moi-même (et les autres) sur les règles de professionnalisme. Ponctualité, disponibilité, politesse, tenue correcte, langage adapté, téléphone rangé, discrétion, sourire, respect des autres, propreté de son plan de travail, attentive du début à la fin. C’est pour cela qu’on vous rappellera à vous et pas une autre personne. 

Donner sans rien attendre en retour, ceci est une grande valeur. Donner quelque chose dans la vie, sans rien attendre en retour, donnez de votre temps, de votre personne, de votre travail et passion. On peut appeler ça une collaboration, un travail non rémunéré, mais une collaboration vous apporte forcément quelque chose, une richesse sur le plan expérience et rencontre. Un service c’est autre chose, vouloir avec sincérité aider une personne pour un projet sans rien attendre en retour est une belle valeur.

  • Comment réussir à vivre de sa passion, fais-tu autre chose à côté ?

En ouverture d’auto entreprise vous avez deux aides : Accre pour ceux qui en font la demande avant leurs 26ans (charges réduites) 

Pour pôle emploi vous avez deux possibilités, si vous êtes admissible à l’ARE (le chômage, donc avoir travaillé plusieurs années en entreprise) vous avez droit à l’ARCE ( Aide Reprise ou Création Entreprise) qui correspond à 45% du montant de vos allocations.

ou

Le maintien de vos allocations, au prorata de ce que vous déclarez comme chiffre d’affaire.

J’ai donc l’ACCRE (charges réduites) et mon allocation chômage (2 ans max) qui vient compléter mon salaire d’auto entrepreneur s’il y a des mois un peu plus compliqués. C’est une « chance » que de prétendre aux allocations chômage en tant qu’auto entrepreneur pour pouvoir se lancer correctement, surtout si on vit seule (ce qui est mon cas) mais j’ai travaillé durant des années, ce que je conseille peut être de faire dans un premier temps (mini 2 ans) avant de se lancer si vous ne percevez pas vos allocations ou bien, il vous faudra trouver un mi-temps à côté, en plus de votre auto-entreprise. Je fais quelque contrat rémunéré avec mon blog mais qui reste très léger (un petit complément parfois).

Voici le lien infos pôle emploi Aides financières à la création d’entreprise

  • Qu’as-tu fait comme job après l’académie MAKE UP FOR EVER pour te lancer ?

J’y ai répondu en première question et dans toutes les suivantes. Les contacts, le professionnalisme, les réseaux, la motivation…

  • Combien de temps as-tu mis pour pouvoir vivre de ce métier après tes études ?

C’est très relatif comme j’ai encore mes allocations chômage pour mes mois difficiles mais en toute honnêteté je peux faire des mois à 4000€ comme des mois à 1000 €. Je vous renvoie sur un article que j’avais écrit sur mon métier il y à longtemps Peux-tu nous parler de ton métier et de tes études

J’aime mon métier, ma passion, ma liberté, je préfère gagner moins d’argent et être heureuse dans ma vie. Avec de la volonté et de la patiente les choses finissent par payer.

  • Envisages-tu une vie de famille, une certaine stabilité ?

Qu’est-ce que la stabilité, ne serait-ce que les « valeurs » que cette société nous inculque. Je pense que la stabilité est relative à tout un chacun. J’ai une stabilité personnelle, je suis heureuse et je me suffis à moi même, apprendre à être heureux et ne dépendre de personne est dans un premier temps très important, j’ai encore beaucoup à apprendre comme chacun d’entre nous en toute une vie je pense. J’ai la stabilité personnelle et professionnelle, ce qui je pense, est très primordial. Pour ce qui est d’envisager une vie de famille, oui tout à fait quand le moment sera voulu je saurais concilier les deux, ce qui n’est pas encore le cas aujourd’hui. Je ne pense pas qu’être à son compte, avec une vie professionnelle « différente » soit un frein à envisager une vie de famille. Beaucoup de maman s’en sortent à merveille, avec… de l’organisation et des concessions. J’ai aussi écrit un article sur cela il y a quelques moisLes années passent mais je ne me ressemble pas

  • Pourquoi un client/une entreprise ne me rappelle pas toujours ?

Le premier point est de se demander si on aurait fait une erreur, si le courant n’est pas passé, si c’est le cas n’hésitez pas à en discuter, ne jamais rester sur un compromis surtout dans le monde professionnel.

Si ce n’est pas le cas, c’est que l’entreprise ou le client n’a pas eu de nouveaux projets, ou dans le pire des cas ils vous ont remplacé… Ce pourquoi, comme précédemment cité, il est important de garder un bon contact et de rester disponible.

En espérant vous avoir un maximum aidé, n’hésitez pas à me joindre sur mon Instagram @marine_sicard pour toutes questions supplémentaires 🙂

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Les clés pour réussir ce que l’on souhaite entreprendre – Marine sicard 8 mars 2019 at 12 h 31 min

    […] Maintenir l’action, on y vient ! Toutes vos questions… C’est un deuxième article que je devrais écrire à ce sujet et non pas un petit point. Donc le voici : Mes conseils et mes réponses à vos questions sur l’auto-entrepreneuriat […]

  • Leave a Reply