Blog Travel

Pourquoi voyager seule ?

27 novembre 2018

Vous souhaitez voyager seule mais vous avez des appréhensions, des craintes. Vous vous posez plein de questions sur le voyage en solitaire, vous souhaiteriez sauter le pas mais vous hésitez. Vous n’êtes pas du tout partant pour un voyage en solitaire car vous n’aimez pas la solitude et vous ne comprenez pas pourquoi partir seule si on peut être accompagné ? Vous êtes tout simplement curieux des bons points qu’il peut y avoir pour un voyage avec soi-même ? Cet article est fait pour vous, pour tout le monde, peut importe nos points de vue. Je vous raconte mon expérience de voyage seule, je vous donne mes conseils, mes clés et mes bons points.

Premièrement tu rêves. Ensuite, tu fais.

Ma petite histoire : 

C’est le 7 octobre que je m’envole direction le Canada pour plusieurs mois. Je n’avais pas vraiment d’organisation, ne serait-ce que quelques idées en tête des villes que je voulais faire et dans quel ordre. J’ai booké mon premier mois à l’avance afin d’avoir un minimum de marge pour pouvoir préparer le reste. C’est donc à Vancouver que je décide de passer mon premier mois et de faire une école de langue pour améliorer mon Anglais. J’ai rapidement booké le reste de mon voyage deux semaines après mon arrivée car le temps passe très très vite.

Découvrez donc mes destinations :

  • Vancouver (un mois)
  • Victoria (une semaine)
  • Seattle (trois jours)
  • Toronto (trois semaines)
  • ??? (une semaine)
  • ??? (deux semaines)

Wahou, en réécrivant tout ça j’en ai les larmes aux yeux car ça à été des mois d’organisations, d’attentes et de doutes… Oui de doutes car même si on est sûre de soi on est jamais vraiment sûre au final dans la vie… (ça mériterait un autre article tellement j’ai de choses à dire sur la confiance en soi, projet de vie etc…) Restons sur la route je vais éviter de m’éparpiller. Avant de savoir comment voyager seule, interrogeons-nous sur :

Pourquoi voyager seule ?

J’ai échangé avec plusieurs d’entre vous à ce sujet, afin de savoir pourquoi vous ne souhaitez pas voyager seule, ou bien afin de connaitre vos craintes, j’ai eu des débats extrêmement intéressants avec des personnes totalement différentes (mère de famille, homme célibataire, jeune fille étudiante et en couple etc…)

D’après mon sondage 47% d’entre vous ne « peuvent pas » voyager seule dont 25% d’entre vous par craintes et appréhensions de ne pas y arriver ou de ne pas savoir se débrouiller.

*Voyager seule ne signifie pas forcément, partir des mois à l’autre bout du monde, vous pouvez très bien rester dans votre pays et partir une semaine par exemple (seule en montagne pour faire des randonnées, des rencontres, photographier la nature, lire des livres au coin d’une cheminée, afin de se retrouver…)

Parfois, tu as juste besoin d’une pause, dans un bel endroit. Seul, pour tout comprendre.

Voici mes bons points pour voyager seule, et l’utilité de partir seule :

  •  Apprendre la langue du pays dans lequel on se trouve Quoi de mieux comme projet de vie que d’apprendre (ou d’améliorer) une autre langue. Un enrichissement personnel qui peut vous aider sur le plan professionnel. Si on est deux, on va obligatoirement parler notre langue et donc pas vraiment s’améliorer…
  • Apprendre à se débrouiller seule face aux difficultés et face à l’inconnue Je pense que c’est ce qui m’a certainement le plus fait grandir durant mon voyage, de ne dépendre et de ne compter que sur moi-même. On s’ouvre d’avantage aux autres et à la communication.
  • Le dépassement de soi-même Je ne vais pas vous mentir, seule ce n’est pas toujours évident on est donc dans l’obligation d’être sur le front 24h/24. Je vous donne des exemples futiles mais qui font qu’on se rend compte qu’on est vraiment seule (porter ses courses ou ses bagages pour se rendre d’un point A à un point B sous la pluie, se tromper de direction et ne plus avoir de bus pour rentrer, se retrouver seule dans la nuit en pleine ville totalement perdue, ne rien comprendre à ce qu’on vous explique car vous ne parlez pas bien la langue, carte bancaire bloquée etc…) Oui tout cela m’est arrivé, ma réaction ? Exploser de rire et me dire, je suis en vie et je voyage, SEULE et j’apprends à sortir de ma zone de confort !
  • Apprendre à se connaitre Qui se connaît vraiment ? Qui ne se pose pas pleins de questions sur soi-même, son avenir, son métier, son couple, ses projets… Je cherchais des réponses à mes questions en partant en voyage seule. Nous sommes seules face à nos idées et nos pensées, du temps vous aller en avoir… J’ai compris beaucoup de choses sur moi-même très rapidement et sur la vie en général. Je suis très heureuse d’avoir réussi à répondre à beaucoup de mes questions.
  • Faire de nouvelles connaissances Ok quand vous êtes à deux ou plus, vous pouvez tout à fait faire de nouvelles connaissances MAIS de manière différentes je pense… Seule, vous êtes obligé d’aller vers les gens si vous voulez faire des rencontres, vous vous « forcez » à faire l’effort de rencontrer des gens pour partager des discussions, des activités, des sorties… J’ai rencontré beaucoup de monde et je vous explique comment plus bas 😉
  • Découvrir de nouvelles cultures, traditions et coutûmes Oui ça aussi vous pouvez le faire à deux, mais une fois de plus, seule vous serez dans l’obligation de vous immerger totalement en « abandonnant » vos habitudes et votre langue d’origine. J’ai eu l’immense chance de fêter Thanksgiving, Halloween, partager des repas avec des Canadiens et autres personnes de Pays différents que le mien, j’ai découvert des dizaines de cultures différentes (oui car le Canada c’est le RDV de la diversité culturelle, pour exemple 142 langues sont parlées à Toronto, je vous laisse imaginer…)
  •  L’indépendance et la liberté Je suis extrêmement attaché à ces deux choses. Faire ce dont j’ai envie quand j’en ai envie, être la seule décisionnaire de mes actes. Visiter ce que je veux, me lever ou me coucher à l’heure que je veux, manger où je veux et quand je veux. 
  • Le sentiment de satisfaction de soi et de fierté Réussir seule est un grand sentiment de fierté.
  • L’expérience Prendre le voyage en solitaire comme une expérience à faire au moins une fois dans sa vie !

Les bons points qui font rire ? Note d’humour 😉

  • Se faire draguer dans la rue car vous êtes seule et que vous avez un look 100% français 
  • Attendrir le barman en racontant votre parcours en insistant sur le point que vous êtes seule (verre offert garanti)
  • Avoir une place (sans attendre 1h30 dans la file) dans le meilleur brunch de la ville, il y a toujours une petite place dans un coin.
  • Passé la journée dans un café à écrire cet article et se faire offrir le café…
  • « Oups je n’ai pas de monnaie, je suis Française et je voyage seule » Ok c’est bon montez dans le bus 😉

Je réponds maintenant à vos questions et vos craintes.

1/ Comment fais-tu pour faire des rencontres et aller vers les gens ? Je suis hyper timide.

Je suis également très timide depuis toute petite, j’étais l’enfant « effacée » en classe, celle dont les profs n’ont jamais retenu le nom, très solitaire. En grandissant je suis devenu moins timide vers l’âge de 23 ans (assez tard) quand j’ai dû apprendre à vraiment me débrouiller seule à Paris sans ma famille (même si j’ai eu mon premier appartement à 19 ans mais j’avais toujours maman à côté). Je te dirais de prendre le temps de grandir et de t’ouvrir aux autres, les expériences de vie se chargeront du reste. Quand tu es seule en voyage tu vas naturellement plus vers les autres (je sais de quoi je parle je suis une grande solitaire et timide).

Je rencontre des gens partout, à l’étranger les mentalités sont différentes, les gens viennent très facilement vers toi surtout quand ils voient que tu es seule et que tu n’es pas d’ici. Voici mes exemples de rencontres :

  • Les groupes/pages facebook pour organiser des rencontres entre voyageurs
  • Instagram mon meilleur réseau de rencontre ! On a cette grande facilité à rencontrer avec Instagram il suffit d’aller dans les localisations, les hashtags et tu tombes sur les Instagram des habitants/visiteurs de la ville, à ton tour d’y aller « au culot » et d’envoyer un petit DM pour te présenter et demander des conseils sur la ville etc… J’ai également reçu beaucoup de messages car j’identifie toujours le lieu dans mes story, les gens me retrouvent donc. Par exemple un Allemand en visite à Toronto m’a contacté nous avons été au marché de Noël ensemble en toute amitié, c’était super on a beaucoup discuté ça permet de pratiquer une autre langue et de faire des sorties, des rencontres.
  • Faire une école de langue (même si ce n’est qu’une semaine) tu te feras plein d’amis ! Mes meilleurs rencontres à Vancouver !
  • Dans les cafés, dans la rue partout… Encore un exemple, je buvais mon café dans un Starbucks quand un homme est venu discuté avec moi, vous allez dire ok que des garçons ce n’est que de la drague, mais pas du tout c’est en toute amitié, une fois de plus les mentalités sont différentes à l’étranger et les gens très ouverts.
  • Osez discuter avec les gens, dans la rue des filles m’ont complimenté sur mon look, nous avons pris deux minutes pour discuter et échanger nos Instagram, j’ai également sympathisé avec la coiffeuse qui s’est occupé de moi etc… Les rencontres sont partout autour de vous !

2/ Tu ne déprimes pas trop toute seule ?

Je suis une solitaire depuis toute petite comme je le disais précédemment, je vis seule à Paris sans ma famille et mes amis, je suis habitué à être seule et j’aime ça même si j’adore mes amis et mes moments avec eux, disons que j’ai l’habitude. Il m’arrive tout de même de trouver le temps long parfois, mes amis et ma famille me manque, certains moments ne sont pas évidents mais ça fait partie du voyage et de l’expérience. J’ai des moments de « déprime » oui mais qui passent assez vite car j’ai toujours une occupation et puis comme dit précédemment je rencontre beaucoup de monde ici donc je ne suis pas toujours seule.

3/ Je n’ose pas faire des activités seule (shopping, restaurant, balade…) par « honte » pudeur, timidité…

On aime la solitude ou on ne l’aime pas, si tu n’aimes pas il ne faut pas te forcer, mais parfois se retrouver seule fait un bien énorme. Faire les boutiques ou même manger seules à une table de restaurant n’est pas une « honte » mais je comprends ton point de vue pour ce qui concerne la timidité. Quand on est seule on a parfois l’impression que tous les regards se portent sur nous, or ce n’est pas le cas. Si tu vois une personne manger seule au restaurant, est ce que tu penses « oh la honte elle est seule… » non, mais je peux comprendre que ça peut être embarrassant pour certaines personnes. C’est une habitude pour moi d’être seule au restaurant, dans les boutiques, en randonnée… Si tu veux te sentir un peu moins seule tu peux toujours faire cela avec un bouquin, une amie au téléphone, ton ordinateur etc…

Ma vidéo sur ma semaine à Victoria, capitale de la Colombie Britannique :

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply