Blog Humeurs

Les années passent mais je ne me ressemble pas.

5 août 2018

Ce titre, cette phrase si inspirante tirée du compte instagram @benisidore que j’aime beaucoup pour son humour décalé et recherché comme j’aime. Un article humeur, un soir d’été le 5 août 2018 à Toulouse. 

Vous êtes vous déjà demandé si vous vous ressembliez ? J’entends par là, êtes-vous la personne que vous aviez toujours rêvée d’être ? Êtes-vous la personne que vous vous étiez imaginé étant enfant ? Et sinon, est-ce grave d’avoir choisi un autre chemin ? Regrettez-vous vos choix ? Que faites-vous pour changer, et devenir la personne que vous rêvez d’êtres ?

Tant de questions, qui depuis-peu me hantent, de par le chemin que j’ai traversé et ses croisements où il a fallu faire des choix, parfois pas évident.

La première question est « Est-ce-que je me ressemble ? »

Oui je suis exactement la femme que je veux être, indépendante solitaire passionné avec mes valeurs de travail et de famille. Je porte mes défauts que je ne pourrais changer mais c’est ce qui fait mon caractère, mon impulsivité et mon « TROP SOLITAIRE » qui fait que j’ai parfois du mal à m’ouvrir aux gens mais bon, c’est moi et je ne changerais pas. J’ai appris qu’il fallait s’accepter et non pas changer pour les autres, et s’accepter fait un bien FOU. Je suis la femme que je veux être mais en revanche je ne suis pas là femme que je m’étais imaginé étant enfant/ado.

C’est drôle de se souvenir de la vie qu’on rêvait quand nous étions enfants, j’avais une vision idéaliste de vie assez commune, comme beaucoup d’enfants je pense ou plutôt comme ce que la société cherche à nous inculquer depuis notre plus jeune âge. Pour commencer comme beaucoup de petites filles, je rêvais du prince charmant (j’en rêve encore, j’y crois encore) puis, j’ai très vite eu un désir d’enfant, depuis l’âge de mes quinze ans j’attends ce moment (oui très tôt) j’ai donc toujours pensé avoir un enfant très tôt, je m’imaginais dans une maison avec un enfant et un mari avant mes 25 ans, avec un travail stable.

Ce qui est « drôle » c’est que mes 25 ans passés, c’est tout ce dont je ne désire absolument pas (pour le moment). Les années sont donc passées et je ne ressemble pas à mon rêve d’adolescente. Je pensais, que tout serait si simple une fois que je serais adulte mais… Je ne me suis jamais autant posé de questions que depuis l’âge de mes 26 ans. On dit que c’est « normal » ma 26 ème année a été très dur pour moi, à 26 ans on est encore jeune mais pas tant que ça, la trentaine approche et je crois bien que cette peur soit responsable de beaucoup de mes décisions ces temps-ci.

En effet, pour ceux qui me suivent et/ou me connaissent, je me suis séparé, je vis désormais seule et je vais bientôt entreprendre seule une très grande aventure. Mon côté indépendante/solitaire a toujours raison de moi et reprend très vite le dessus.

J’ai 26 ans, je suis une femme seule qui cherche à parcourir le monde, je n’ai pas de projet de couple, de mariage, d’achat de maison, de travail « stable » (je ne suis que simple auto entrepreneur) et je n’ai pas de projet d’enfants. C’est grave docteur ?

NON.

Je vois tout autour de moi, mes amis, faire des enfants, construire un avenir, stable, plus ou moins. Je vois des mariages, des naissances, des divorces et des séparations, je vois certains amis seuls à l’autre bout du monde, je vois surtout des personnes de tout âge se questionnant sur le sens de leur vie.

Je sais, que nous ne devons pas être tributaires du bonheur de la société, elle, qui determine ce qui est bien ou mal pour chacun d’entre nous.

J’ai compris qu’il n’était pas grave de ne pas faire la même chose que les autres, il faut savoir sortir du sentier, de son sentier pour aller chercher son PROPRE bonheur.

J’ai appris que le bonheur des autres n’était sûrement pas le même bonheur que le mien.

Et enfin, j’ai accepté de mener ma vie comme JE l’entend.

Vous êtes seul décisionnaire DE VOTRE VIE. C’est aujourd’hui que tout peut changer ! Je vous souhaite de ne ressembler qu’à vous-même, de lâcher vos vieux démons et d’entreprendre ici et maintenant VOTRE VIE !

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Mathilde 22 août 2018 at 16 h 12 min

    Tellement d’accord avec toi!!! Plusieurs fois que je me vois dans tes articles!!! a l’adolescence je souhaitai être posé avec des enfants a 25ans…. Mais aujurd’hui dans ma tête toute est inversé, j’ai envie de vivre pour moi, voyager, faire du sport… M’épanouir, faire ce que j’ai envie sans devoir rendre des comptes à personne… La vie est tellement belle quand tu réalises tes objectifs, rêves et challenge…. Bonne continuation 🙂

  • Leave a Reply