lifestyle Lookbook

Soyez qui vous voulez être – Look « Jean années Sixties » Automne 2017

20 novembre 2017

Cette semaine c’est une spéciale « LOOK » , à l’occasion de ce joli shooting je souhaitais accompagner mes photos d’une histoire de vie. Retrouvez aussi la description du look et le lien de mes articles comme d’habitude 🙂

Revenons quelques années en arrière…

Avant hier

Il y a quelques années, je ne me sentais pas très bien dans ma peau, dans ma tête, dans mon corps… Un peu comme tout le monde à une certaines période de sa vie. Enfant j’ai toujours été très timide, discrète et réservée, ces traits de personnalité je les ai gardés aujourd’hui, mais différemment. Adolescente je me suis beaucoup cherché, je n’avais pas confiance en moi, malgré les apparences, je voulais être quelqu’un d’autre, je n’assumais pas qui j’étais, ni mon corps ni ma personnalité trop effacé à mon sens. Mon corps je ne l’aimais pas, cela fait dix ans que je jongle entre 42 et 52 kilos, c’est souvent l’effet yoyo (à ce jour je ne m’autorise vraiment plus à être en dessous de 45kg). C’était dur de m’assumer et de m’aimer, surtout quand j’étais adolescente, les jeunes filles ne sont pas toujours agréables entre elles…

Plus tard, j’ai enchainé une dizaine de petits boulots tout de même ! Oui j’étais complètement perdu je ne savais que faire de ma vie. Pas évident tout ça, sans compter la séparation de mes parents à l’âge de 18 ans et accrochez vous bien, j’ai déménagé une douzaine de fois sur cette période. Pour entrer un peu plus profondément dans une étape douloureuse de ma vie de jeune fille, je vais vous parler de mon ami que j’ai perdu à l’âge de 19 ans, un amour qui été un repère dans toutes ces épreuves mais il m’a été soudainement arraché, j’ai mis des années à m’en remettre. Aujourd’hui il est en paix et je l’accepte. Quelques mois après cette douloureuse, nous décelons un cancer à mon papa. Quand vous êtes jeune il est difficile d’avancer face à tous ces enchainements d’épreuves.

Aujourd’hui grâce à Dieu et à tout notre entourage (famille et amis) mon papa est en rémission après des années de dur combat. Mes parents sont de nouveau ensemble et ma sœur leur à fait le plus beau des cadeaux, une jolie petite fille qui fait notre fierté à tous. Le soleil est là.

Vous l’avez compris, une adolescence aux chemins compliqués.

J’ai longtemps attendu, ce soi-disant âge où l’on se sent bien… Arrivera t’il un jour ?

Hier

Comme vous le savez, ou pas, cela fait deux ans et deux mois pour être exact que j’ai quitté ma ville rose Toulouse pour la ville de lumière Paris, la capitale. Seule, sans savoir où j’allais, sans famille et sans amis !

Pourquoi suis-je partie ?

J’avais obtenu mes deux diplômes en esthétisme, j’étais revenu vivre chez mes parents, et je n’avais pas de petit ami, le parfait combo pour prendre son envol ! En même pas deux mois, j’ai décidé de partir et je suis partie. J’ai pris un billet d’avion, une valise et une paye d’avance, rien de plus. En deux jours j’ai trouvé une colocation, ici les CDI pleuvaient ! J’avais le choix de l’endroit où je voulais travaillé, j’ai choisi un super bar à ongles dans le 14ème et j’ai travaillé pour OPI six mois. Je vivais à fond, j’étais heureuse, chaque jour je visitais un lieu différent, la vie à fond, la richesse historique de cette ville, ses bâtiments, ses magasins … Un rêve.

En 2016, nous aménageons avec mon copain en banlieue sud de Paris, j’intègre l’académie MAKE UP FOR EVER. C’est le jour où ma vie est devenu un rêve. Cela faisait 10 ans que j’en rêvais et je l’ai fait. J’ai rapidement enchainé les plateaux TV, les shootings photos, j’ai fait énormément de rencontre, j’ai travaillé avec des Youtubeurs très connus, je fréquentais des lieux magiques, des palaces, des châteaux, des défilés de mode, à la découverte de tous ces immenses plateaux TV, rencontré les animateurs que je voyais depuis toute petite à la TV, des chanteuses… Bref, je mangeais, je buvais et je dormais maquillage.

Aujourd’hui

J’ai la chance de travailler en TV depuis ma sorti d’école mais aussi de travailler pour des Youtubeurs et dans la mode editorial, de voyager lors de mes tournages en France, de continuer à rencontrer de très belles personnes et de sublimes lieux. Je suis plus épanoui que jamais, c’est un luxe de pouvoir vivre de sa passion, j’en suis consciente mais tout ce j’ai je l’ai mérité ça n’a pas toujours été très facile. Je vous conseille de vivre vos propres expériences, parfois je me dis « Non Marine tu ne vas pas faire ça… » puis je me dis que je n’ai qu’une vie, que si ce n’est pas maintenant ce ne sera peut être jamais… J’ai souvent tendance à foncer puis à réfléchir, un vrai bélier … Si je vous ai raconté mes anecdotes d’adolescence c’est pour vous prouver qu’en partant de rien on peut aller loin, avec la volonté, la motivation, la perseverance. Ne lâcher rien, aller au bout de vos envies, ayez des projets, vivez vos rêves vivez votre vie ! Il n’est JAMAIS trop tard, rien ne vous en empêche, soyez patient et faites les choses comme il le faut. Je souhaite à tout le monde de réaliser ses rêves et d’être aussi heureux que je le suis à ce jour.

Je me souviens d’un jour en particulier où je passais l’aspirateur dans un restaurant que je n’aimais pas. J’ai explosé en sanglots, j’étais très jeune. Je me demandais pourquoi j’étais ici. Ce jour là je me suis promis qu’un jour je vivrais la vie dont je rêvais. Il a fallu du temps et des expériences mais j’y suis arrivé, et j’en suis fière. Aujourd’hui j’aime la femme que je suis. En fait je suis un petit peu comme cette serre dans laquelle je pose, je suis un petit bout de nature qui se plaît au cœur de cette ville, comme cette plante j’ai mes racines et je continue d’évoluer. Je m’affirme, oui, aujourd’hui je peux le dire, je suis fière de moi et de la femme que je suis devenu.

Aussi, et surtout, je me sens bien dans ma peau et dans mon corps en tant que femme, je m’accepte totalement et c’est aussi à travers ce shooting et avec ce choix de look que je souhaitais m’affirmer. Comme je vous le disais au début de cet article, étant jeune je n’acceptais pas mon corps. Aujourd’hui j’assume qui je suis et ça fait du bien de le dire, je m’aime tel que je suis.

 

Foncer, provoquez les opportunités, soyez riche d’expériences, saisissez vos chances, n’ayez pas peur, vivez vos rêves, le ridicule ne tue pas, persistez, n’abandonnez pas, souriez, on n’a qu’une vie, personne ne le fera à votre place, soyez heureux, VIVEZ.


 

LOOK « Jean années Sixties ! »

Le saviez vous ?

Les premiers pantalons pattes d’éléphant étaient très à la mode en 1920 ! C’est dans les années 60 qu’il devient très répandu aussi bien chez les femmes que chez les hommes !

Le jean cintré et évasé à partir du genou, appeler « pattes d’éléphant » revient en trombe cette année ! WOUHOU J’ADORE !!! C’est les jeans que je portais au primaire, c’était à celle qui avait le plus évasé ! Ensuite il y a eu la mode des jeans skinny très moulants, le slim à totalement détrôné notre « Pattes d’eph » à tel point qu’il était même devenu ridicule d’en porter un (haha) ! Qui l’eût cru, qu’aujourd’hui je porte à nouveau ce genre de jean. Les années sixties reviennent dans nos placards je suis totalement fan de cette mode, look vintage chic et élégant.

Celui ci vient de chez Mango, on en trouve pas encore partout ! J’adore la coupe taille haute et sa couleur bleu jean, le jean « pattes d’eph » se porte avec des talons, des bottines et même des baskets (ceci dit pour les baskets il mérite double voir triple ourlet pour moi XD) Je porte une taille 32 qui est parfaitement cintré (j’ai perdu quelques kilos ces derniers temps, stress, travail, fatigue…).

Prix du jeans : 35€99 (tout à fait raisonnable !)

Allez les filles, on ose le jean sixties c’est tellement tendance !!!

J’ai choisi un très joli haut en dentelle noire brodée, j’adore les manches bouffantes très à la mode. J’ai volontairement choisi de porter un sous-vêtement clair pour créer un contraste, ça ce fait beaucoup, on assume et on ose. Vous pouvez porter un sous-vêtement noir pour plus de discrétion si vous n’êtes pas à l’aise. Le haut vient également de chez Mango et je porte une taille S. Il convient plutôt de le porter pour un look soirée, évidemment je ne sors pas comme ça dans la rue surtout en automne…

Petit prix de 25€99.

Mon gros manteau fourrure vient de chez Zara, je l’aime beaucoup il est très chaud tout doux et entièrement fourré, normal il est réversible et je viens de l’apprendre en cherchant la référence sur Zara haha trop bien ! Moi qui voulais une fausse fourrure et bien je l’ai ! Manteau deux en un on adoooore ! Coupe longue celle que je préfère.

Prix : 79€95 (raisonnable pour un manteau chaud, deux en un !)

Mon petit béret… Il ne manque plus que la baguette de pain sous le bras pour parfaire cette image de vrai Parisienne ! Très très à la mode, vous l’avez déjà surement remarqué, le béret sous toutes ses formes, le rouge, le pailleté, en cuir, avec des perles… Moi j’ai choisi ce béret de chez Bershka, j’aimais bien le petit pompon tout doux. Super pour l’hiver car je ne suis pas très bonnet personnellement. Retrouvez le en rose ou noir.

Prix : 14€99.

 

Ô femme, ne te laisse pas prendre au piège, ne laisse pas un monde te dicter la marche à suivre et s’emparer de toi à travers ton instinct naturel de beauté, de féerie et d’idéalisme. Cultive cela dans la maîtrise de ta destinée et de ton propre mystère d’être. Sens-toi une avec la nature, laisse le vent, le soleil te parler, te conduire et te fortifier à chaque pas.

Alain Contaret

 

Un grand remerciement à ma photographe Pauline, retrouvez :

 

 

J’espère que mon article spécial LOOK « histoire » vous à plu, il a été très difficile pour moi d’écrire cet article, je m’y suis reprise à cinq fois, je ne trouvais pas les mots, j’avais peur de donner une « mauvaise image » d’une fille qui se plaint et qui entre trop dans les détails de sa vie, c’est ce que j’essaie d’éviter à tout prix… Aujourd’hui je me suis un peu dévoilé à vous j’espère que ça ne vous a pas déplu ou ennuyé, n’hésitez pas à m’en faire un retour car ce blog c’est vous et moi, pas seulement moi…

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply Vorptype 1 décembre 2017 at 21 h 35 min

    On each weekend, we all mates together used to watch show, as fun is also essential in life.
    pinko sexx

  • Reply Pauline 21 novembre 2017 at 11 h 35 min

    Bravo pour cette article très émouvant, où tu as su dévoilé une partie de ta vie pas forcément simple et pourtant avec une grande spontanéité et ton naturel habituel. Tu es un bel exemple de courage et de réussite aussi bien en tant que femme que dans ton parcours, ne rappelant de ne pas abandonner nos rêves et d’avoir confiance en soi et en l’avenir car même si parfois la vie n’est pas toute rose cela ne signifie pas qu’il n’y aura pas de lendemains meilleurs.
    Et ce fut un réel plaisir de faire ce shooting avec toi et un vrai honneur pour moi que tu m’aies choisi pour ces photos alors merci à toi et bravo pour ta belle réussite que je te souhaite florissante 🙂

    • Reply Marine Sicard 21 novembre 2017 at 15 h 47 min

      Pauline, merci beaucoup pour ces photos et ce shooting que j’ai adoré mais ça tu le sais déjà… 1000 merci

  • Reply Sonia 21 novembre 2017 at 4 h 49 min

    Bravo pour ton article et ta persévérance Marine,
    Ton histoire est touchante et belle à la fois (tes parents à nouveau ensemble…)
    On a chacun son histoire et son talon d’Achille qu’on ose ou pas dévoilé.
    Tu l’as fait et encore bravo.

    Derrière chaque personne ce cache une histoire, belle, heureuse voir triste pleines de larmes…

    À nous de savoir les surmonter et d’avoir la force nécessaire pour vivre avec nos blessures…

    Je te souhaite plein de succès

    Sonia (MUFE – Academy)

    • Reply Marine Sicard 21 novembre 2017 at 10 h 12 min

      Coucou ma Sonia ton message me fait particulièrement plaisir ! Merci d’avoir lu mon article et d’avoir laissé ton petit message <3 pleins pleins de gros bisous

  • Reply Manon 20 novembre 2017 at 20 h 55 min

    Très bel article, j’ai vécu le même complexe que toi, la maladie de maman…et c’est pas toujours évident, les soucis personnels prennent souvent le dessus par rapport à nous
    Bravo de le raconter comme tu l’as fait
    À bientôt !

    • Reply Marine Sicard 20 novembre 2017 at 22 h 23 min

      Merci beaucoup Manon d’avoir pris le temps de laisser un petit commentaire, j’espere que ta maman vas bien et toi aussi…
      à bientôt merci encore

    Leave a Reply